MES 4 SOURCES de REVENUS PASSIFS à 25 ANS !

Quelles sont mes différentes sources de revenus actuellement ? Comment ai-je acheté mon premier bien immobilier ? Quel est mon métier initial ? Quelles études ai-je faites ? Comment ai-je commencé à investir en bourse ?  je vais aborder tous ces sujets dans cet article.

J’ai toujours donné priorité au contenu plutôt qu’à ma vie personnelle mais suite à de multiples questions dans les commentaires je vais t’en dire un peu plus sur moi. Tu vas en découvrir plus sur mes études, mes investissements et donc, par conséquent les différents revenus qu’ils génèrent.

Et même si j’ai bien évidement conscience que nombreuses sont les personnes qui sont à un stade financier bien plus avancé que le miens je vais dans cet article t’aider à détruire plusieurs pensées limitantes encore bien ancrée dans la société.

Car oui j’en suis la preuve. Alors tout d’abord quel est mon parcours d’investisseur ? Pourquoi ai-je commencé ? Comment et avec quel argent ?

J’ai grandi dans une famille de la classe moyenne. Une famille trop aisée pour toucher les aides sociales mais trop pauvres pour s’offrir ce que nous voulions malgré les nombreuses heures que travaillaient mes parents.

Mon père était juriste et ma mère assistante de direction. Je développais en silence et au fil des années une grosse frustration à voir mes géniteurs emprisonnés dans la « Rat Race ». Cette expression vient, comme tu l’auras compris de l’anglais et se traduit littéralement par « course des rats ».

Elle est apparue aux Etats Unis dans les années 50. Être dans la Rat Race c’est subir un système qui encourage à travailler toujours plus dur, dans un travail qui ne te passionne pas vraiment, principalement pour avoir du pouvoir ou s’offrir quelque chose.

Et l’ironie de l’histoire c’est que ces aspirations ne sont parfois nécessaires que parce que nous travaillons. Comme par exemple: « J’ai besoin d’une voiture pour aller travailler » ou « J’ai besoin de travailler pour payer le crédit de ma voiture.

C’est donc finalement un engrenage infernal, un engrenage qui s’exacerbe avec les crédits immobiliers. Je me suis donc promis de tout faire pour ne pas répéter le schéma de mes parents. Je me suis donc tout naturellement tourné vers le développement personnel.

J’ai donc commencé à mes 16/17 ans à regarder des vidéos Youtube sur le développement personnel et lu des livres comme « Père Riche Père Pauvre » de Robert Kiyosaki ou « L’autoroute du Millionnaire » de DeMarco.

Toutes ces ressources ont été très impactante pour moi, et c’est pour cela qu’en parallèle de mes études d’ingénieur je travaillais de nuit dans une société proposant des solutions pour améliorer la qualité sonore des espaces.

Je profitai également de mon statut étudiant pour réaliser un crédit étudiant de 30’000 euros à taux 0 afin de financer mes premiers investissements dont je vais te parler dans quelques instants.

L’on m’avait gravé dans la tête que les banques ne m’accorderaient pas de crédit étudiant, que ces derniers étaient uniquement disponibles pour financer les études. Mais j’ai pu constater, par ma propre expérience que ça n’est pas le cas.

C’est donc la première idée limitante que je t’oblige à déconstruire : Oser demander, oser demander un crédit à sa banque car c’est possible et tu ne perdras rien à essayer. Je vais compléter la question précédente avant de passer à la question sur mes diverses sources de revenus : Quel était mon métier ? Ma formation ? Passionné par le sport automobile et plus particulièrement par la formule 1 depuis ma plus tendre enfance.

J’ai réalisé ma formation dans une école d’ingénieur bien connue dans l’optique de devenir ingénieur en formule 1 et ainsi parcourir les pays au rythme des grand prix. Mais pendant ces années de formation je me rendu compte que les cours proposés n’étaient pas en adéquation avec la vision que je m’étais faite derrière mon écran du sport automobile.

En parallèle de mes études je me renseignais donc grandement sur la liberté financière et de ce fait sur les différents types d’investissement financiers. Je passais beaucoup de temps à me renseigner, à me former et à suivre l’actualité économique.

C’est pour cela que je voulu lors de mon stage de fin d’études opter pour un autre secteur d’activité, un secteur d’activité qui dans mon esprit me permettrait de plus me rapprocher du secteur financier qui m’attirait beaucoup.

Je postulai donc simplement aux 5 plus gros cabinets mondiaux d’audit même je n’avais pas la moindre notion de comptabilité. J’avais comme optique d’exercer en tant qu’auditeur financier, donc de certifier les comptes des sociétés dans le secteur automobile.

Ayant trouvé un lien avec ma formation initiale cela me permettait que mon école d’ingénieur accepte mon stage. Et tout se passa comme prévu car je reçu deux propositions concrète et je fus donc amené à certifier les comptes de sociétés comme Renault ou PSA.

Vérifier qu’il n’y a pas d’incohérence dans les comptes et ainsi publier les résultats. Ces résultats financiers qui serviront aux investisseurs comme toi et moi pour réaliser nos analyses fondamentales de sociétés.

Ce fut une nouvelle leçon de vie car nombreuse sont les personnes de mon entourage m’ayant communiqué leurs pensées limitantes en me disant que je n’avais pas les compétences ou que je devrais faire comme tous les autres : un mastère spécialisé.

J’appris ce nouveau métier sur le tas pendant mon stage et je fus donc embauché en CDI. Mais le travail était de mon point de vue peu stimulant intellectuellement, harassant en termes d’horaires et très hiérarchisé.

Soit à peu près tout ce qui ne me convenait absolument pas. De plus ce que j’avais lu de développement personnel ne me motivait absolument pas à rester salarié, car contrairement à mes collègues je savais qu’il y avait autre chose.

C’est pour cela que je décidai de quitter ce poste pour me lancer pleinement sur You Tube et que je peux actuellement te parler de mon expérience. Et la dernière question, sans doute celle que tu attends le plus :

Quelles sont mes sources de revenus aujourd’hui ?

Je vais sur mes 26 ans et actuellement j’ai 3 sources de revenus, mon objectif est bien entendu de développer ces sources de revenu mais également de m’en créer de nouvelles.

Ma première source de revenue est l’immobilier.

En effet j’ai acheté mon premier bien immobilier il y a 3 ans prix de 11000 euros. Je l’ai financé avec l’argent accumulé grâce à mon travail de nuit, au prêt étudiant ainsi qu’au jobs que j’exerçais pendant les vacances.

Il me reste actuellement seulement 26’000 euros de crédit étudiant à rembourser. Je fais de la location longue durée, le locataire me verse la somme mensuelle de 625 euros. Cela me fait donc environ un revenu de 500 net mensuel soit un bon rendement pour la région parisienne de 5,4%.

Mon second investissement est encore de l’immobilier, mais cette fois ci de l’immobilier papier.

Un comble pour un homme qui parle sans cesse de bourse. En effet j’ai investi environ 100 000 euros dans les SCPI.

Les SCPI sont des sociétés qui vont investir dans un parc immobilier. Ces sociétés auront besoin de fond pour acheter de nouveaux biens, elles vont donc reverser une partie des loyers aux investisseurs, et ainsi éviter à l’investisseur la partie gestion.

J’ai investi dans 4 SCPI différentes, Corum Origin, Corum XL, Epargne Pierre et Pierval Santé. Ces dernières me rapportent environ 400 euros net par mois soit un rendement de 4,8%.

Ma dernière source de revenu est petite et surtout très récente car c’est Youtube.

J’ai en effet récemment passé le seuil pour être monétisable après 3 mois de vidéos soit les 1000 abonnés et les 4000 heures de visionnage. Je suis rémunéré donc grâce aux publicité présentes sur les vidéos.

Les revenus sont pour l’instant très faible voir presque négligeables pour le temps investi, de l’ordre de 200 euros par mois. Mais si mon audience se développe ces revenus iront dans le même sens.

La prochaine source de revenue que je pourrais percevoir découle également de Youtube. C’est déjà mon système de monétisation préféré dans le concept même si je ne l’utilise pas encore car ça n’était pas ma priorité et que je suis très sélectif dans ce genre de contenu. Il s’agit de l’affiliation.

Cela consiste à te parler d’un produit que j’utilise afin que tu puisses bénéficier d’un bonus tout comme moi. Il s’agit d’une source de revenue intéressante puisque les trois partis sont gagnants.

La société s’y retrouve car elle gagne un client, qui s’il est satisfait et s’inscrira dans le long terme, toi qui vas découvrir un nouveau produit intéressant et profiter d’un bonus de bienvenu en passant par mon lien et moi qui vait toucher une petite commission.

Je te propose donc de faire un essais grandeur nature car c’est la première offre que je trouve intéressante en 4 mois d’un produit que j’utilise. En effet le courtier Trade Républic a récemment mis en ligne une offre de parrainage plus qu’intéressante puisque à l’ouverture d’un compte l’on t’offre une action gratuite pouvant aller jusqu’à 200 euros.

Et pour l’avoir fait, l’inscription ne prend seulement 10 minutes. Ce courtier permet notamment d’investir sur plus de 9000 actions et ETF avec des frais parmi les moins cher du marché. L’interface mobile est intuitive et ergonomique, parfaite pour les personnes souhaitant débuter.

Et vous avez tout à y gagner car contrairement au PEA vous pouvez avoir plusieurs compte titre. Tu peux donc si tu le souhaites profiter uniquement de l’action gratuite en créant ton compte et en faisant un investissement, puis faire un retrait quelques heures après.

Et ainsi gagner jusqu’à 200 euros en une vingtaine de minutes. J’ai également un PEA que tu connais bien avec une valorisation actuelle de 111 000 euros et un compte titre valorisé à 3300.

Mais comme tu le sais aussi bien que moi ma stratégie est une stratégie de croissance, mon objectif est d‘obtenir une valorisation de 1 million d’euro pour ensuite passer à une stratégie dividende et ainsi pouvoir dégager des rentes conséquentes.

Cela me fait donc un revenu net d’environ 1100 euros en étant totalement indépendant. C’est encore peu mais j’en suis tout de même fier à 25 ans. Mon objectif de cette année est de doubler ces revenus afin de pouvoir vivre confortablement d’internet.

Source : Youtube

Newsletter

Entrer votre adresse e-mail ci pour vous abonner à ma newsletter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.