Comment être plus Sociable ? – 5 Secrets pour avoir Confiance en Soi

https://www.youtube.com/watch?v=Rq5SqVzr9bU
Salut les Vainqueurs ! Certaines personnes ont plus de mal que d’autres pour aller vers les autres et préfèrent rester chez elles le week-end que sortir se déhancher sur le dance floor. Et même s’il n’y pas vraiment de problème à être introverti, il y a des avantages indéniables à savoir être quelqu’un de sociable dans notre société.

Car nous vivons en communauté et développer sa sociabilité et sa confiance en soi en groupe te permettra d’obtenir plus dans la vie. Que ce soit de construire des relations plus profondes avec les autres, de te sentir entouré et même d’avoir plus d’opportunités amoureuses.

On va donc voire ensemble les 5 méthodes pour devenir quelqu’un de plus sociable.

Numéro 1 : Ne pas avoir peur du rejet

Souvent, si l’on n’ose pas être plus extraverti en groupe et dire ce que l’on pense à un instant T, c’est par peur du rejet.

On se bat avec notre petite voix intérieure qui nous dit « si tu fais ça, qu’est-ce que les autres vont en penser ? » ou alors « ne dit pas ça, on va te juger ». Si tu as déjà vécu cette situation, sache que les autres la vivent aussi et ont aussi peur du rejet et du jugement.

D’ailleurs ceux qui se moquent le plus des autres sont souvent ceux qui ont le plus peur d’être rejeté par le groupe. Ils préfèrent donc prendre les devants en rejetant d’autres personnes. C’est un comportement que l’on observe beaucoup au collège et au lycée et quoi qu’on en dise, c’est un comportement humain.

La peur du rejet permettait à nos ancêtres de survivre en restant dans le groupe. Ceux qui étaient bannis du groupe ne pouvaient pas survivre seul et périssaient. Aujourd’hui, la situation a bien changé.

Ce n’est pas grave d’être rejeté d’un groupe car tu peux au pire en retrouver un autre qui accepte ta personnalité. Pourtant notre peur du rejet est encore présente et ce que tu dois bien comprendre, c’est que c’est seulement une peur irrationnelle.

Cette peur, tu peux t’en débarrasser en étant conscient de son existence et en la combattant grâce à l’étape numéro 2.

Numéro 2 : Fixer son attention sur les autres

Le meilleur moyen de ne plus penser à ce que l’on fait, c’est-à-dire de penser sans arrêt à nos actions et nos mouvements.

C’est de, au contraire, se concentrer sur les autres. Tu peux essayer de faire attention à leur langage corporel, la façon ils se tiennent mais aussi leurs expressions du visage. Il y a deux bénéfices à faire ça :

Le premier, c’est que tu ne penses plus à ce que tu fais et tu es donc moins anxieux.

Et le deuxième, c’est qu’en observant ton interlocuteur, tu vas petit à petit faire preuve de mimétisme. Tu vas commencer à te tenir de la même façon et à utiliser les mêmes expressions voire les mêmes tics de langage.

D’ailleurs, je suis sûr que l’on a tous un ami que l’on connait depuis de nombreuses années. Et chaque fois qu’on le voit, notre attitude change. Notre intonation de voix change et nos expressions s’adaptent à cette personne.

Et ça, c’est du mimétisme. C’est quelque chose de complètement naturel et qui te permet de te connecter aux autres et d’être accepter comme un ami et non plus un étranger.

Numéro 3 : Être plus ouvert

La plupart des gens ont envie de sociabiliser avec des gens positifs et enthousiastes.

Et c’est compréhensible, on s’est déjà tous retrouvé bloqué dans une conversation avec une personne qui nous racontent seulement des problèmes et des choses négatives. Notre seule envie, c’est de s’enfuir de cette conversation.

Ce que tu veux, c’est être la personne ouverte avec qui on vient discuter avec plaisir. Pour cela, évite de croiser les bras mais ai, au contraire, un langage corporel accueillant. Pareil pour le téléphone, range-le sinon les gens penseront que tu es occupé et n’oseront pas t’interrompre.

Bien sûr, être plus ouvert, ça passe aussi par regarder les gens dans les yeux et simplement de sourire. On a tout de suite plus envie de parler avec une personne amicale et ouverte qu’une personne qui tire la tronche et reste dans son coin.

Donc le troisième conseil, c’est tout simplement d’être la personne avec qui tu aimerais discuter.

Numéro 4 : intégrer un club

Si tu n’es pas particulièrement social, ça peut être difficile de tout à coup se mettre à parler avec des dizaines de personnes du jour au lendemain.

C’est pour ça qu’intégrer un club pour pouvoir découvrir des gens qui ont les mêmes passions que toi est une bonne idée. Il te sera plus facile de connecter avec ces mêmes personnes car vous aurez des passions communes et donc des sujets de conversations communs.

Si tu intègres un club de sport, tu peux aussi lier des liens avec les autres sans forcément parler. Car être dans la même équipe que d’autres personnes et se battre pour la victoire permet de se connecter dans l’effort.

Bien entendu, ça ne doit pas forcément être un club sportif mais n’importe quelle passion qui regroupe des communautés. Par exemple : un club de lecture, de théâtre, de cuisine ou bien de musique.

L’important c’est que l’activité te plaise et que tu es un réel intérêt pour elle.

Numéro 5 : provoquer des émotions

Quand tu discutes avec une personne, parfois tu as des discutions ennuyeuses et parfois des discutions passionnantes.

Le but, ça va être de chercher à se connecter véritablement aux autres. Et pour ça, il faut provoquer des émotions à ton interlocuteur. Il y a deux moyens d’y parvenir : Le premier, c’est de parler de choses qui vous passionnent tous les deux.

On parle volontiers de sujets que l’on aime et c’est d’ailleurs pour ça que les gens aiment autant parler d’eux. Le deuxième, c’est de raconter des histoires qui provoquent des émotions, quelles soient positives ou négatives.

Et pour exceller dans ce domaine, le mieux reste de s’entrainer car comme beaucoup de choses dans la vie, ça s’apprends. Si tu es un peu plus à l’aise, tu peux faire preuve d’auto-dérision et raconter des histoires ridicules qui a pu t’arriver.

Se moquer de soi prouve qu’on est à l’aise avec ce que l’on est et cela t’aidera à ne plus avoir peur du regard des autres. Si tu as envie de t’améliorer sur ce dernier point, je t’ai préparé une vidéo cadeau qui t’explique les 7 secrets pour avoir confiance à l’oral.

Dans cette vidéo, tu découvriras comment provoquer des émotions chez les autres quand tu racontes des histoires et comment avoir l’entière attention du groupe. Tu peux télécharger la vidéo en suivant le premier lien en description ou directement sur le lien à l’écran.

Quoi qu’il en soit, je te remercie d’avoir regardé cette vidéo jusqu’au bout, moi j’espère qu’elle t’aura plu. Et si c’est le cas, alors pense à me laisser un pouce bleu, et surtout abonne-toi !

Source : Youtube

Newsletter

Entrer votre adresse e-mail ci pour vous abonner à ma newsletter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.